Archivo Español de Arqueología, Vol 78, No 191-192 (2005)

«Le visible et L´invisible». Réflexions sur l'interprétation des plaquettes oculaires métalliques de la Péninsule Ibérique préromaine


https://doi.org/10.3989/aespa.2005.v78.75

Frédérique Horn
Université Marc Bloch, Strasbourg, France, España

Resumen


Les plaquettes métalliques ornées du dessin d'un ou de deux yeux correspondent à un type de matériel cultuel découvert dans une dizaine de sanctuaires préromains de la péninsule Ibérique. Ces objets, généralement considérés comme des ex-voto anatomiques, méritaient une étude à part entière. En effet, l'analyse détaillée de leur contexte de découverte et du matériel associé suggère, dans un certain nombre de cas, une vocation distincte à celle qui leur est traditionnellement attribuée. Insérées dans le système symbolique de la représentation frontale, ces plaquettes doivent être avant tout comprises comme des figurations d'une divinité dont les caractéristiques et les attributs s'apparentent à ceux de déesses comme Tanit ou Ataecina.

Palabras clave


Santuarios; Ex-votos, Placas metálicas; Cultos terapéuticos; Tanit

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 2005 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista archesparqueologia.cchs@cchs.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es